• Antonio De Donatis

Préparer un fichier d'impression: conseils pour un résultat impeccable

Vous voulez préparer un fichier pour une impression sans faille ? Il faut donc nécessairement reprendre cet objectif dès le début et prêter attention à chaque détail : la raison ? Si vous ne partez pas du bon pied tout de suite, plus vous avancez, plus il vous sera difficile d'intervenir dans le processus et de réparer vos erreurs ou vos distractions.

C'est pourquoi, si vous souhaitez réaliser un fichier vraiment parfait pour l'impression numérique ou offset, ce guide peut vous être particulièrement utile. Voyons donc comment préparer un fichier pour l'impression et obtenir un résultat parfait.


Avant de préparer le dossier : parler à l'imprimeur

Avant de commencer votre fichier/projet, le conseil est de parler à l'imprimeur qui s'occupera de l'impression : souvent, en effet, certains formats d'image doivent être traités spécifiquement pour obtenir un résultat réellement performant. En l'informant à l'avance de vos projets, il vous donnera de précieuses indications sur la manière de préparer le fichier pour l'impression : vous pouvez ainsi déjà compter sur quelques indications qui vous feront gagner beaucoup de temps, et qui vous éviteront de modifier le fichier par la suite en cas de problème. Si vous avez l'intention d'imprimer à la maison ou au bureau, vous pouvez faire vous-même quelques tests pour vérifier le meilleur résultat.


Comment préparer un fichier pour l'impression : la police (font)

Le premier aspect dont vous devrez vous occuper avec le plus grand soin est le choix de la police de caractères ou de la police de votre fichier. De ce point de vue, quel que soit le type de fichier que vous souhaitez imprimer, il est conseillé de toujours préférer les polices de caractères qui ont une grande lisibilité, avec un espacement adéquat entre les caractères et avec des formes conventionnelles. Surtout si vous devez imprimer une grande quantité de texte, veillez à ce que votre œil ne se fatigue pas lors d'une première lecture.


Une fois que vous avez trouvé la police parfaite, vous devez vous concentrer sur le résultat final de l'impression : évitez de convertir les polices en chemins, à moins qu'il ne s'agisse de titres ou de logos de texte (logos) qui devront conserver exactement ces dimensions. Aujourd'hui, en effet, les imprimantes sont capables de lire n'importe quel type de police et n'ont plus besoin de cette solution. En outre, une mise en page ne peut plus être modifiée et peut même être granuleuse à l'impression.


Marge d'abondance (débord) : comment procéder ?

Lorsque vous réfléchissez à la manière de préparer un fichier pour l'impression, vous devez toujours penser qu'une partie de la feuille sera éliminée lors de la phase de rognage : le fait d'avoir prévu au préalable la marge dite "d'abondance" vous évitera de mettre en péril la perfection de votre fichier, si la machine de traitement des feuilles venait à commettre une erreur. Dans ce cas, la meilleure solution est de demander à l'imprimeur la taille de la marge d'abondance que vous devrez insérer, car elle peut varier selon le type de papier ou support et les besoins de ceux qui devront imprimer le fichier.

Dans la plupart des cas, cependant, la marge d'abondance est d'environ 3 millimètres par côté. Enfin, essayez toujours d'éloigner des bords les éléments graphiques et le texte d'au moins 6 millimètres, de manière à les protéger définitivement d'une éventuelle coupure lors du découpage.


Préparation d'un fichier pour l'impression : la phase de mise en page

La phase de mise en page est fondamentale, surtout lorsque vous devez imprimer un fichier contenant beaucoup de texte (comme dans le cas d'une thèse). De ce point de vue, il est conseillé de profiter des différents outils fournis par des logiciels tels que Open Office et Microsoft Word : si vous utilisez l'un des deux, il suffit de sélectionner "Définir la page" dans le menu et de choisir le format de mise en page en fonction des différents types fournis (par exemple : A5, A4). Dans la profession le logiciel Indesign ce prête mieux pour tout genre de mises en page professionnelles.


Une fois cela fait, n'oubliez pas d'insérer le saut de page lorsque vous voulez que le texte recommence à la page suivante, d'insérer le numéro de la page (à droite dans le cas de pages impaires, à gauche dans le cas de pages paires) et d'exclure les pages vierges, l'index et la page de titre du décompte.


Insertion d'images pour l'impression : résolution et profil de couleur

Il faut savoir qu'une imprimante est capable d'imprimer correctement des images avec une résolution maximale de 300 dpi : cela signifie que si vous utilisez une résolution plus élevée, vous n'aurez aucun avantage graphique. Au contraire, si vous descendez en dessous d'une résolution de 200 dpi, les images risquent d'être redimensionnées ou granuleuses. Veillez donc à maintenir une résolution entre 200 et 300 dpi si vous voulez imprimer un fichier avec des images parfaites. Par contre si vous imprimer des grand format: ex. bâches, Rollup, etc. une résolution au format final de 100 dpi suffit largement. Enfin, utilisez toujours des images avec un profil de couleur CMJN : les images RVB peuvent provoquer un décalage des couleurs lors de l'impression.


Comment choisir le papier ou support en fonction du projet à réaliser?

Maintenant que vous savez comment préparer un fichier pour l'impression, vous devez vous concentrer sur le support sur lequel vous allez imprimer votre fichier. En fonction du fichier que vous avez préparé et de l'imprimante que vous utiliserez, vous devrez toujours choisir le type de papier/support le plus approprié pour obtenir un résultat final vraiment parfait. Là aussi regarder avec votre imprimeur qui saura vous conseiller au mieux et de comprendre facilement quel matériel convient le mieux à vos besoins et d'obtenir le meilleur résultat pour l'impression de votre projet.


Comment préparer un dossier pour l'impression : avis final

Êtes-vous prêt à donner votre dossier à l'impression ? Attendez, car il vous reste encore une chose à faire : le convertir au format PDF-X3, en prenant soin de conserver les images en CMJN, la mise en page correcte et la marge d'abondance y compris les traits de coupe. Ce faisant, vous pouvez réduire les marges d'erreur de l'impression et vous garantir le résultat souhaité..

13 vues0 commentaire